Conférence « Une folle aventure : images de l’alentour d’un trou noir » à 19h

Quand :
2 Juil 2021 @ 19 h 00 min – 20 h 30 min
2021-07-02T19:00:00+02:00
2021-07-02T20:30:00+02:00
VENDREDI 2 JUILLET – ABBADIA, LE CHATEAU-OBSERVATOIRE
Conférence ou Visio-conférence « Une folle aventure : images de l’alentour d’un trou noir » à 19h.
Gratuit, sur réservation obligatoire (places limitées)
La lumière emprisonnée par une boule énorme de matière, sur laquelle se ferme l’espace ? Le trou noir fut d’abord une spéculation aventureuse au XVIIIe siècle, avant de devenir un objet autorisé par la physique, mais dont l’hypothèse même choquait Einstein. En 1966, le doute n’est plus permis avec la découverte des quasars, galaxies hyperlumineuses. Pourrait t’on alors observer un trou noir, soit étape ultime de l’évolution de certaines étoiles, soit accumulation gigantesque de masse au coeur de galaxies ? Deux types de télescopes, fonctionnant aux limites de la technique, l’ont permis, dont l’un fut récompensé en 2020 par le prix Nobel de physique tandis que ce Prix allait en 2017 à une autre preuve des trous noirs : l’émission d’ondes gravitationnelles.
VENDREDI 2 JUILLET – ABBADIA, LE CHATEAU-OBSERVATOIRE
ou
EN VISIO-CONFERENCE

Dans les 2 cas Inscrivez-vous ici

Pierre Léna, astrophysicien

Il dit que la science pour tous est une nécessité, qu’il faut la rapprocher des citoyens, et surtout l’enseigner aux enfants, dès que possible.

L’astronome Pierre Léna est un homme engagé qui milite depuis plus de 20 ans pour donner aux jeunes le goût des sciences. Il est à l’origine, avec deux autres grands scientifiques, membres de l’Académie des sciences, comme lui, de « la main à la pâte », un programme qui aide les enseignants des classes primaire à faire de la science à l’école

Côté recherches, Pierre Léna, a consacré une grande partie de sa vie à chasser la lumière. Celle qui vient d’en haut, de très loin : la lumière du soleil et des autres étoiles. Et il a pour cela accompagné et développé une nouvelle branche de l’astronomie : l’observation des astres par leur rayonnement infrarouge.

Pierre Léna est considéré comme un des spécialistes mondiaux de l’optique adaptative, un procédé qui permet de s’affranchir de l’atmosphère terrestre pour aller fouiller l’univers avec les télescopes, bien au-delà du système solaire.